Catégories Application mobile, Application web, Entreprise, Transformation numérique

L’ interopérabilité : centralisez, communiquez


L’ interopérabilité : centralisez, communiquez

L’ interopérabilité des applications est essentielle dans la transformation numérique des entreprises. Cette notion désigne la capacité qu’ont certaines plateformes, simples ou complexes, de fonctionner efficacement ensemble grâce à des standards. En fait, il s’agit du troisième niveau de l’opérabilité.

Trois niveaux d’opérabilité

Il existe trois niveaux d’opérabilité. Ces trois niveaux répondent à des besoins spécifiques différents.

Compatibilité

La compatibilité permet à deux logiciels de communiquer entre eux. Ces logiciels sont souvent conçus par le même éditeur de logiciels (suite Adobe, suite Micosoft…). Cette exigence rend difficile la compatibilité de tous les logiciels utilisés par une entreprise.

Standard de fait

Le standard de fait rentre en jeu quand un acteur prédomine le marché. Les autres acteurs s’adaptent et rendent leurs systèmes compatibles avec l’acteur majoritaire. Vous aurez compris que cette compatibilité n’est possible que grâce à la technologie du leader. Si celui-ci devait changer de technologie, tous les autres acteurs devraient alors s’adapter une nouvelle fois. Dans le cas contraire, ils n’auraient plus la possibilité de s’associer.

Interopérabilité

L’interopérabilité présente les avantages des deux précédents points définis ci-dessus mais sans les inconvénients. Cette méthode permet la compatibilité des logiciels et des systèmes non pas par le biais d’un leader mais pas des standards ouverts et contrôlés.

Les formats ouverts

Selon la loi pour la confiance dans l’économie du numérique (LEN) du 21 juin 2004, la définition du format ouvert est selon l’article 4 du chapitre 1 :  « tout protocole de communication, d’interconnexion ou d’échange et tout format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d’accès ni de mise en œuvre » (legifrance.gouv.fr).

Une autre option

Il existe une autre option pour mettre en place une politique d’interopérabilité technique. Cette technique consiste à recourir à un intermédiaire de service qui convertit l’interface d’une application vers une autre application.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire